Incandescences de Ron Rash

ron-rash-incandescences-liseuses-de-bordeauxImpossible pour moi de ne pas suivre assidûment la production littéraire de Ron Rash. Après les romans Le monde à l’endroit (2012) et Une terre d’ombre (2014) commentés sur ce blog, voici Incandescences, un recueil de nouvelles paru en mai dernier au Seuil et récompensé lors de sa sortie aux États-Unis (2010) par le prestigieux Frank O’Connor International Short Story Award.

De la Guerre de Sécession à nos jours, Ron Rash s’attarde sur le quotidien d’hommes et de femmes marqués par la misère et le manque. Manque d’argent, de nourriture, de drogue, en proie à des croyances et des superstitions, les (anti-)héros de ces nouvelles s’avèrent capables du pire pour sauvegarder le peu qu’il leur reste, profitant de la faiblesse des autres pour gagner en force et assurer leur survie.

Il y a Parson, prêteur sur gages peu scrupuleux dont la clientèle est principalement constituée de junkies, Jared, Wesley et son acolyte qui dépouillent les cadavres pour se faire de l’argent, et Lily qui allaite tranquillement son nouveau-né après avoir commis un crime atroce…

Féroces et noirs, ces récits de décrépitude et de désolation nous ébranlent. Portés par la prose poétique d’un auteur qui continue de nous émouvoir, ils laissent planer l’espoir de voir apparaître, en contre-jour, un humanité retrouvée.

Marisa, 22/07/2015

Publicités

Une réflexion sur “Incandescences de Ron Rash

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s