Auletris d’Anaïs Nin

Auletris est un recueil de deux nouvelles érotiques inédites d’Anaïs Nin qui mêlent agréablement désir, imagination et érotisme féminins dans une ambiance joyeuse et élégante.

Ce recueil a été retrouvé en 1985 dans une vente aux enchères à Baltimore, alors que les spécialistes d’Anaïs Nin pensaient tout connaître de sa production érotique. Il aura fallu attendre plus de trente ans pour qu’un éditeur américain le publie en 2016, et deux ans de plus pour que les éditions Finitude nous le fassent découvrir en français.

La première nouvelle d’Auletris est une version inédite de «Marcel», un texte que l’on retrouve en version abrégée dans Vénus Erotica, lui aussi recueil de textes érotiques d’Anaïs Nin. L’on y suit les hésitations paralysantes d’un homme fasciné par une femme libre. De fil en aiguille, l’auteure dresse le portrait d’hommes d’après leur vie sexuelle. Dans «La vie à Provincetown», seconde nouvelle du recueil, elle raconte une ville à travers la vie sexuelle de certains de ses habitants. Le point de vue est insolent ce qui n’est pas déplaisant. Lire la suite

Publicités

Ces morts heureux et héroïques

Jeanne roule à travers l’Idaho en portant une attention particulière aux détails. Elle roule toute la nuit jusqu’au petit matin pour atteindre la prison d’Etat dans laquelle son fils Rob est détenu. Si elle accorde une telle importance aux détails, c’est qu’elle les transforme en anecdotes qu’elle peut raconter à son fils, pensant le distraire.

Ainsi débute Visites, l’une des dix nouvelles du recueil Ces morts heureux et héroïques écrit par Luke Mogelson. Visites raconte l’histoire de Jeanne et de ce fils qu’elle ne comprend plus. Ce qu’elle comprend encore moins, c’est cette foutue guerre à laquelle il a participé et qui l’a considérablement métamorphosé. Lire la suite

Singe savant tabassé par deux clowns

singe-savant-tabasse-par-deux-clowns-georges-olivier-chateaureynaud-liseuses-de-bordeauxLes nouvelles de Georges-Olivier Châteaureynaud sont de petits bijoux qui pourraient chacun faire l’objet d’un court-métrage extraordinaire. Dans Singe savant tabassé par deux clowns, couronné du Goncourt de la nouvelle en 2005, l’auteur nous transporte de la réalité à l’insolite, par un glissement subtil et parfaitement maîtrisé du récit.

Sous la plume de cet auteur naît une kyrielle de personnages étranges : une prostituée au front mystérieusement tatoué, une petite fille fantomatique surgissant du brouillard, sans compter les sœurs Ténèbre, trio infernal né de l’esprit d’un producteur de cinéma… Quelques inventions aussi, telles ces machines à fusiller automatiques installées à Écorcheville ou ces aïeuls ressuscités grâce à l’extraction de souvenirs…

Chaque histoire est l’occasion pour l’auteur d’interroger la réalité qui nous entoure. Gorgées d’humour, ces nouvelles nous hantent longtemps, longtemps, bien après avoir refermé le livre….

A lire de toute urgence.

Marisa,  2 juin 2016

Tout est une question de point de vue

quand-nous-serons-heureux-carole-fives-liseuses-de-bordeauxQuand nous serons heureux de Carole Fives
 ddddd
Lorsque j’ai choisi ce livre, je me suis dit « Chouette ! Des nouvelles !  Je vais pouvoir en lire une de temps en temps… » Et non, je n’ai pas pu. On les lit sans s’arrêter. C’est drôle, souvent grinçant, mais tellement vrai.
Carole Fives réussit à nous faire sourire avec des comportements atroces. Chaque narrateur aborde le récit d’une certaine façon, ce qui nous fait comprendre que, finalement, tout est une question de point de vue. Lire la suite

Incandescences de Ron Rash

ron-rash-incandescences-liseuses-de-bordeauxImpossible pour moi de ne pas suivre assidûment la production littéraire de Ron Rash. Après les romans Le monde à l’endroit (2012) et Une terre d’ombre (2014) commentés sur ce blog, voici Incandescences, un recueil de nouvelles paru en mai dernier au Seuil et récompensé lors de sa sortie aux États-Unis (2010) par le prestigieux Frank O’Connor International Short Story Award.

De la Guerre de Sécession à nos jours, Ron Rash s’attarde sur le quotidien d’hommes et de femmes marqués par la misère et le manque. Manque d’argent, de nourriture, de drogue, en proie à des croyances et des superstitions, les (anti-)héros de ces nouvelles s’avèrent capables du pire pour sauvegarder le peu qu’il leur reste, profitant de la faiblesse des autres pour gagner en force et assurer leur survie. Lire la suite