Le grand roman de l’Amérique

Ron Rash était l’invité du festival Lettres du Monde en novembre dernier. Extrait de la rencontre intitulée Le grand roman de l’Amérique, animée par Marisa à la bibliothèque Mériadeck le 19 novembre. A la suite, nous vous proposons des entretiens de Marie-Caroline Aubert, son éditrice (Le Seuil) et d’Isabelle Reinharez, sa traductrice, afin d’enrichir votre connaissance de ce grand écrivain.

wp-image-1364551229jpg.jpg

Lire la suite

Publicités

Et au milieu coule une rivière

ron-rash-le-chant-de-la-tamassee-liseuses-de-bordeaux

Nous avons déjà beaucoup écrit sur Ron Rash et avions déploré à l’époque qu’on ne parle pas plus de lui en France. Avec Une terre d’ombre, élu meilleur roman noir en 2014 par le magazine Lire, cet oubli est enfin réparé. Désormais, la sortie d’un de ses romans est un événement salué par la critique et l’apparition de l’auteur américain sur la plateau de La Grande Librairie, le 21 janvier dernier, constitue un preuve supplémentaire de sa consécration.

Le chant de la Tamassee, son deuxième roman, est paru en 2004 aux États-Unis. Enfin traduit en français, il vient d’être édité aux éditions du Seuil.

Dans ce roman, Maggie Glenn, la narratrice, est photographe pour un journal de Columbia. Un fait divers tragique vient d’avoir lieu dans le comté d’Oconee dont elle est originaire et elle est dépêchée sur place pour couvrir l’événement avec son collègue Allen Hemphill. Lire la suite

Incandescences de Ron Rash

ron-rash-incandescences-liseuses-de-bordeauxImpossible pour moi de ne pas suivre assidûment la production littéraire de Ron Rash. Après les romans Le monde à l’endroit (2012) et Une terre d’ombre (2014) commentés sur ce blog, voici Incandescences, un recueil de nouvelles paru en mai dernier au Seuil et récompensé lors de sa sortie aux États-Unis (2010) par le prestigieux Frank O’Connor International Short Story Award.

De la Guerre de Sécession à nos jours, Ron Rash s’attarde sur le quotidien d’hommes et de femmes marqués par la misère et le manque. Manque d’argent, de nourriture, de drogue, en proie à des croyances et des superstitions, les (anti-)héros de ces nouvelles s’avèrent capables du pire pour sauvegarder le peu qu’il leur reste, profitant de la faiblesse des autres pour gagner en force et assurer leur survie. Lire la suite

Le monde à l’endroit de Ron Rash

Appalaches Rash monde endroit garçon guerre de sécession

Nous avions été plusieurs à nous enthousiasmer pour le dernier roman de Ron Rash, Une terre d’ombre, paru en janvier 2014. A mes yeux, ce livre fut l’une des plus belles découvertes de l’année dernière. Lorsque je suis tombée sur un de ses anciens romans, Le monde à l’endroit, publié en 2012, j’ai voulu vérifier si, une fois encore, la magie opérait… Lire la suite

L’écorce qui s’écaillait dévoilait du bois couleur d’os…

ron-rash-une-terre-d-ombre-liseuses-de-bordeaux

Une terre d’ombre est le dernier roman paru de Ron Rash, auteur américain, romancier et poète, originaire de Caroline du Sud.
Le titre renvoie non seulement à l’ombre tenace qui règne dans un petit vallon isolé du soleil par une haute falaise de granit, mais aussi à l’obscurantisme des habitants de la contrée qui entoure le vallon.
Nous sommes dans la chaîne des Blue Ridge dans les Appalaches, région montagneuse, isolée et grandiose.
Laurel et son frère Hank, récemment revenu de la guerre 14-18 en Europe où il a perdu une main, habitent la ferme construite par leurs parents, morts depuis, dans le vallon privé de soleil. Lire la suite