Rencontre avec Léonor de Récondo

leonor-de-recondo-liseuses-de-bordeaux

Léonor de Récondo est venue nous faire savourer quelques extraits choisis de son dernier livre, Pietra Viva (paru en août 2013), sous la forme d’une lecture musicale. Cela eut lieu le 5 février dernier, dans le cadre des rencontres de l’Escale du livre 2014, au petit théâtre de l’Inox, avec Léonor au violon et Chloé Lacan à l’accordéon.

Un temps de rencontre préalable nous a offert un moment de partage riche et sympathique. Léonor, musicienne, se consacre essentiellement à la musique baroque. Elle est aussi écrivain depuis ses carnets et essais d’adolescence, puis la première publication de La grâce du cyprès blanc en 2010.
Elle nous a raconté les fils mêlés de la musique et de l’écriture dans une vie baignée de voyages et de creusets artistiques.
Léonor de Récondo vit à Paris après avoir partagé sa vie d’enfant entre la France et la Toscane, où son père sculpteur a mené la famille, tout près de Carrare.
Elle connaît bien ces carrières qu’elle décrit à merveille, au travers des personnages populaires et singuliers de son livre Pietra Viva.
C’est l’Histoire, notamment celle de six mois de la vie de Michel Ange passés parmi ces blocs de pierre, qui emmène Léonor de Récondo à nous ouvrir à l’univers intérieur de l’artiste, son histoire, son intimité affective, ses retraits et ses liens au monde, et l’univers de sa création.

Dans son précédent livre Rêves oubliés, elle s’inspire d’une histoire familiale qui lui a été contée par son père : celle de ses grand-parents, basques espagnols en exil sous le régime franquiste. Elle réécrit cette histoire, à mi-chemin entre réalité et fiction, comme la recherche d’un mythe familial, à découvrir pour elle-même et à transmettre. Mais cet univers familier lui permet  l’exploration des questions posées par l’exil, plus universelles.

Précède toujours à son écriture un travail fouillé de recherche historique qui lui permet de situer ses personnages dans le récit. Mais l’Histoire souffle d’autres histoires, humaines et intimes…

Pour Léonor, l’écriture se faufile comme cela est possible parmi ses multiples voyages, travaux musicaux, et vie familiale. Critique d’une société qui pousse à focaliser toujours plus en détail ses intérêts, elle préfère croiser les arts et les possibles, tricoter d’un fil narratif à l’autre. Léonor raconte  toujours un monde sensible, éminemment pudique : vie et voix intérieures de l’être humain, parmi ses désirs, entraves, et contradictions.

La musique lui offre le plaisir de l’instant et du partage avec le public et les autres musiciens ; l’écriture est le lieu d’une liberté plus solitaire et plus rare de l’esprit.
Elle reste aussi une lectrice « dévoratrice », et adore être « transportée de voyages littéraires »…. ses prédilections allant de la littérature sud-américaine avec ses « rêveries et imaginaires » et une forte présence de la nature, à la poésie la plus épurée des haïkus.

« Si je pouvais écrire un roman en poésie… » nous confie-t-elle…

Ce sont d’ailleurs les sonnets de Michel Ange qui ont donné le titre définitif à son dernier roman, avec cette Pietra Viva, cette pierre qui prend vie dans la main de l’homme, comme le sculpteur quitte son armure de marbre au fil de ses rencontres humaines, et de son travail d’artiste.

Pour la deuxième fois, l’éditrice Sabine Wespeiser publie Léonor, pour notre grand plaisir…

La musique aura sans aucun doute ce soir soulignée l’intérêt que Léonor porte à la l’humilité populaire des gens de la carrière, et les croisées humaines riches et singulières du sculpteur.
Merci à Léonor, pour ses deux livres, et aux musiciennes pour ce deuxième souffle musical donné au texte.

 Quelques repères :

  • Octobre 2010 publication  de La grâce du cyprès blanc aux éditions Le temps qu’il fait
  • Janvier 2012 publication de Rêves oubliés aux éditions Sabine Wespieser
  • Aout 2013 publication de Pietra Viva aux éditions Sabine Wespieser
  • Repères musicaux  et littéraires 

Laetitia et Florence
Photo soumise au droit d’auteur

La photo est soumise au droit d’auteur

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s