Revenir à toi de Léonor de Récondo 

Que seriez-vous prête à faire pour retrouver votre mère ? Une mère que vous n’avez pas vue depuis 30 ans. Qui a disparu de votre vie alors que vous n’étiez qu’une enfant. Seriez-vous prête à traverser la France ? A dormir dans une tente devant sa porte fermée ?
Magdalena voit sa vie bouleversée lorsqu’on lui annonce que sa mère, Apollonia, a été retrouvée. Comédienne reconnue, Magdalena devait commencer les répétitions pour jouer Antigone au festival d’Avignon. Elle décide de partir sur une impulsion et son voyage en train vers le sud-ouest de la France est l’occasion de faire remonter en elle tous les souvenirs et toutes les souffrances de l’ignorance. Cette absence a forgé le caractère de Magdalena. Longtemps, elle a eu le sentiment de ne pas exister. Son métier lui a permis de se fabriquer une histoire pour faire peau neuve.

« J’avais le droit d’être mes rôles, c’est tout ; sur scène j’étais libre, pourtant ailleurs, enfermée. »

Magdalena déconcerte par ses attitudes. Partie sans rien lorsqu’elle prend le train, ses achats n’ont rien à voir avec sa vie parisienne. Bizarre aux yeux des autres, elle paraît fragile comme un oiseau tombé du nid. Et pourtant son comportement, lorsqu’elle retrouve Apollonia, nous montre une jeune femme forte et déterminée.
La pièce de Sophocle est très présente dans ce roman. Comme Antigone, Magdalena est un personnage ambivalent où la famille est au centre de sa tragédie.
Léonor de Recondo nous propose un texte raffiné d’une grande poésie qui m’a bouleversée. Elle démarre son texte de façon symbolique avec le retrait d’un grain de beauté chez la dermatologue : une partie d’elle n’existe plus. J’ai trouvé sublime ce travail d’écriture autour des 5 sens : le regard du contrôleur sur Magdalena, les odeurs répulsives dans la maison d’Apollonia, ou le passage extraordinaire lorsque Magdalena prend sa douche.

« Seins lourds, tétons dressés sous le flux, fine cascade à l’approche du galbe, avant de dévaler sur le ventre, l’eau s’empare de la peau souple, de la respiration lente, puis se pose un instant sur les hanches, course à peine freinée par le pubis, pilosité taillée, puis précipitée vers la profondeur des lèvres. »

Une belle lecture pour cette rentrée littéraire.

Babeth, le 17 septembre 2021

Revenir à toi, Léonor de Récondo, 2021, Editions Grasset

Attention : Amours de Léonor de Récondo est un roman sensible

leonore-de-recondo-amours-les-liseuses-de-bordeauxDans la France provinciale du début du XXème siècle, deux femmes s’aiment. L’une, Victoire, est une bourgeoise corsetée et désœuvrée, mariée par petite annonce à un notaire avec qui elle ne partage rien. L’autre, Céleste, bonne à tout faire, fille d’une famille de paysans pauvres et rudes, n’attend rien de la vie et subit le droit de cuissage du maître de maison. Rien ne se fait par amour dans cette maison. Tout n’y est que convenances, secrets et silences. Drame ordinaire dans une maison bourgeoise dont « les métrages de tissu […] absorbent les soupirs pour n’en restituer qu’un écho ouaté ».

Sauf que les deux femmes s’aiment. Et le titre de ce roman prend tout son sens : amour de deux femmes, amour d’une mère pour un enfant, amour d’une femme pour son mari mutilé par la guerre. Lire la suite

Rencontre avec Léonor de Récondo

leonor-de-recondo-liseuses-de-bordeaux

Léonor de Récondo est venue nous faire savourer quelques extraits choisis de son dernier livre, Pietra Viva (paru en août 2013), sous la forme d’une lecture musicale. Cela eut lieu le 5 février dernier, dans le cadre des rencontres de l’Escale du livre 2014, au petit théâtre de l’Inox, avec Léonor au violon et Chloé Lacan à l’accordéon.

Un temps de rencontre préalable nous a offert un moment de partage riche et sympathique. Léonor, musicienne, se consacre essentiellement à la musique baroque. Elle est aussi écrivain depuis ses carnets et essais d’adolescence, puis la première publication de La grâce du cyprès blanc en 2010. Lire la suite

Pietra Viva de Léonor de Récondo

leonor-de-recondo-pietra-viva-liseuses-de-bordeauxPietra Viva de Léonor de Récondo raconte six mois de la vie de Michelangelo.
Alors que le pape Jules II lui a passé commande de son tombeau, Michelangelo part à Carrare pour y sélectionner les blocs de marbre qui constitueront la sculpture. Entre enfance et folie, rêves et cauchemars, Michelangelo est pris dans la tourmente du processus de création.
Pietra Viva est le troisième roman de Léonor de Récondo et à travers lui l’auteure affirme sa voix, son style. Lire la suite

Rêves oubliés de Léonor de Récondo

reves-oublies-leonor-de-recondo-liseuses-de-bordeauxRêves oubliés de Léonor de Récondo dresse le portait intime d’une famille confrontée aux sursauts de l’Histoire. C’est un roman intense et doux, violent et poétique.
Les rêves oubliés, ce sont ces aspirations que les vicissitudes de la vie nous forcent à laisser derrière nous. Aux rêves oubliés d’Ama et de sa famille, basque et républicaine, s’ajoutent l’exil et ses tourments. Car l’Histoire – le franquisme puis la seconde guerre mondiale – frappe de plein fouet cette famille, la forçant à se construire entre fuite et peur. Lire la suite