Profanes de Jeanne Benameur

© Liseuses de Bordeaux

© Liseuses de Bordeaux

Présente à Lire en poche (Gradignan), Jeanne Benameur participera dimanche 5 octobre à la rencontre intitulée « Devenir soi/devenir autre ? » de 16h10 à 17h. L’occasion pour Babeth de revenir sur l’un de ses livres…

Octave, 90 ans, choisit quatre personnes pour l’accompagner et partager sa vie. Chacune d’entre elles est détentrice d’une histoire fragile ou forte. « J’ai besoin d’autres êtres humains, comme moi, doutant, s’égarant pour m’approcher de ce que c’est la vie ». Tous vont signer le contrat : Marc, l’homme du matin ; Hélène, qui vient peindre l’après-midi ; Yolande pour la soirée et Béatrice, la nuit. Dans cette grande maison où chacun a sa chambre plane un vide laissé par Claire, absente mais pourtant si présente.
Après la période de croisement et d’observation, des liens vont se nouer,  « un drôle de fil de vie à vie ».
Ce roman raconte le « frottement » de ces personnes entre elles et nous montre à quel point « la vie de l’un peut éclairer la vie de l’autre ».
Jeanne Benameur aborde les thèmes de la vie, de la mort et de notre attachement aux existences. C’est un livre qui m’a fait du bien parce qu’il montre à quel point certaines rencontres peuvent changer nos vies. Ce sont des portes qui s’ouvrent vers un nouveau, vers un meilleur ou vers une réflexion intérieure.
Jeanne Benameur fait aujourd’hui partie de mes écrivains préférés. Je la connaissais grâce à son fabuleux livre sur l’école intitulé Présent ?  Et c’est ainsi que l’histoire a commencé. En février 2012, l’auteur présentait Profanes à la Machine à lire. Certaines Liseuses étaient présentes. Cette rencontre m’a énormément touchée mais je ne me sentais pas prête à le lire. Chaque chose en son temps. Le temps est venu en début de cette année et je ne l’ai pas regretté. Ce livre est un BIJOU.

Babeth, 29/09/2014

Publicités

2 réflexions sur “Profanes de Jeanne Benameur

  1. J’ai beaucoup aimé le sujet, moins l’écriture, un peu trop lapidaire à mon goût ! Néanmoins je l’ai dévoré, me suis même réveillée cette nuit …pour le finir ! Belle décision de cet homme qui aura permis à chacun d’entre eux de s’ouvrir, de s’épanouir, de faire le deuil, de renaître de leurs cendres… Bref, ça donne de l’espoir !

    J'aime

  2. Je comprends que l’on soit touché par cette histoire très forte mais, pour moi, la magie n’a pas fonctionné. Quelques moments vraiment très beaux, des phrases sur lesquelles on peut rester longtemps mais l’écriture m’a maintenue à distance de l’émotion tout le reste du roman. J’avais préféré « Présent ? ».

    J'aime

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s