« Le premier amour d’Ernesto » à l’Escale du livre

ernestoEscale du Livre 2013. Mon premier concert dessiné, un rendez-vous manqué chaque année faute d’organisation. A deux heures du spectacle, je tente ma chance auprès de l’accueil de l’Escale pour obtenir deux invitations, n’y croyant pas du tout. Il reste des places, la chance nous sourit enfin.  Nous avons vécu un grand moment d’émotion grâce à la lecture d’Olivier Ka* d’un long extrait d’un prochain spectacle, du dessin d’Alfred*, jeune auteur BD/illustrateur, des percussions tout en finesse de la compagnie Fracas et de sa chanteuse Patricia Capdevielle.

Ernesto a toujours eu peur des femmes dont son père lui a dit qu’elles mangent les hommes. L’envie de les approcher devient si forte à l’adolescente qu’Ernesto doit échapper à l’emprise de son père et s’enfuir.

Il doit trouver la Femme montagne, présentée comme La Femme absolue par le médecin qui l’a ausculté lorsqu’il dépérissait de mélancolie.

Un texte très fort, un accompagnement musical subtil, une voix entre flamenco et musique expérimentale, le trait simple et suggestif d’Alfred projeté sur deux écrans géants… du bonheur et des frissons pendant 1h30.  Que demander de plus à l’Escale du Livre…

* Alfred et Olivier Ka ont obtenu le Grand Prix du Public 2007 du Festival BD d’Angoulême pour « Pourquoi j’ai tué Pierre »(Delcourt).

Isabelle

Publicités

Une réflexion sur “« Le premier amour d’Ernesto » à l’Escale du livre

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s