L’épouse hollandaise

de Eric McCormack

Points, 2007

Un écrivain, embourbé dans l’écriture d’un roman-western (!), recueille les paroles de son voisin, un vieil homme, lors de visites à l’hôpital. C’est le début d’un récit d’aventures imbriquées vécues par ce voisin, par sa mère et surtout par son père, anthropologue passionné par les tribus « primitives ».  On voyage, on s’interroge, on essaye de comprendre. Un bon moment de lecture, qui fait « voir du pays », puisqu’on suit l’homme dans sa quête, et réfléchir sur le mystère des choix humains : pourquoi cette femme fait-elle entrer dans sa maison et dans sa vie un homme qui se présente comme son mari et ne l’est pas, pourquoi un homme part-il s’installer dans une île inhospitalière, pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

Quelques mots sur Eric McCormack : écrivain, universitaire d’origine écossaise et vivant au Canada. Belle moustache.

Isabelle

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s