Le dernier amour du lieutenant Petrescu de V. Lortchenkov

vladimir-lortchenkov-le-dernier-amour-du-lieutenant-petrescu-liseuses-de-bordeauxVoilà une bonne surprise que cette lecture où se mêlent l’absurde et le grotesque.

Le roman se déroule en Moldavie. Les services secrets sont sur les dents car la rumeur court que Ben Laden se cache dans la capitale Chisinau. On le soupçonne de travailler dans un restaurant fréquenté par le lieutenant Petrescu. Celui-ci est donc mis sous surveillance par Tanase, chef des services secrets locaux qui apprend par les écoutes que le lieutenant passe du bon temps avec son ancienne et torride maîtresse Natalya.

A partir de cette intrigue, des personnages plus corrompus les uns que les autres vont se croiser : un journaliste poète à ses heures, un major manipulateur, un jeune prêt à tout pour servir son pays, un policier SDF… Tous très imbibés par l’alcool local ! Entre des rapports bidons et des assassinats foireux, le pauvre lieutenant Petrescu, le seul à peu près sain, se trouve au cœur d’un improbable imbroglio dont il ne comprend pas tout !

Ce roman, d’une écriture fine et drôle, met en lumière à travers une histoire totalement grotesque l’omniprésence et la corruption des services secrets moldaves, héritage de l’ancien KGB.

J’ai énormément rit en lisant ce livre. L’auteur a une imagination débordante. Mention spéciale à la « véritable » histoire de Noé, personnage autoritaire et alcoolique choisi par Dieu par le plus grand des hasards.

Je vous laisse découvrir la suite…

Édith, 8 janvier 2017

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s