Pas assez pour faire une femme, de Jeanne Benameur

pas-assez-pour-faire-une-femme-jeanne-benameur-liseuses-de-bordeauxVoilà un roman de Jeanne Benameur, réédité chez Babel, qui s’est laissé sans doute oublier cette dernière rentrée littéraire derrière Otages intimes.

A mon sens, c’est regrettable… A vrai dire, j’ai le sentiment que Jeanne Benameur serait plus au cœur de son écriture dans la forme du roman court, dense, incisif et/ou poétique.

Dans ce récit se déroule l’histoire d’une jeune fille à laquelle la vie étudiante offre un espace de liberté, espace qui lui permettra de trouver son propre chemin. Hors de la tyrannie du père et d’une mère soumise, elle découvre à la fois Amour et conscience politique. C’est le façonnement progressif par une relation quelque peu passionnelle qui va offrir à Judith la conscience et la propriété de son corps de jeune femme.

Elle se révolte contre l’emprise et la violence paternelles, la soumission de sa mère, le silence de sa sœur… Elle désobéit à cet ordre insupportablement établi et se rend compte, plus tard, qu’elle a défendu l’espoir de chacune, celui de sa mère, celui se sa sœur, et d’autres sans doute encore…

Encore de belles pages, comme toujours, aux résonances assez universelles. Et quelques pépites, moments de poésie et de philosophie.

Ma liberté, c’était la leur. J’ai saisi en un instant, par ce sourire là, ce que voulait dire la phrase de Nietzche « Il suffit qu’un homme soit libre pour que tous le soient », et quelque chose en moi a su que j’avais raison. Je ne renoncerai pas à la lutte pour la liberté. Jamais. Parce que la mienne était celle de tous.

Ce roman nous rappellera sans doute aussi ces premiers émois, qui, souvent, ouvrent la vie vers un soi tout neuf. Un moment de jeunesse, à lire !

Lætitia, 08/04/2016

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s