Otages intimes de Jeanne Benameur

otages_intimes_jeanne_benameur_liseuses_de_bordeauxJeanne Benameur nous offre à nouveau un très beau texte, sobre et poétique, au cœur de l’intime et des émotions. Nous retrouvons, au fil de ce récit, la justesse des mots que nous lui connaissons, aussi éloquents et proches de ce que les silences et le corps ne savent pas dire.
Cette fois, nous voyageons avec Etienne, journaliste de retour, après son enlèvement et plusieurs mois de détention. Qu’importe les lieux, et les identités. Nous sommes plongés dans l’histoire de cet homme, et le cercle de ses proches, entre amitié, fraternité et amour, abandons et retrouvailles. S’entremêlent avec subtilité les chemins de plusieurs personnages, leurs oscillations entre mouvements de vie, et de mort, inhérents à la vie elle-même.
L’auteur explore l’inexorable de chaque histoire, des regards, et images, qui capturent chaque être comme otages d’autres vies et d’autres temps.

Il y a des moments ou l’on comprend soudain toute son histoire, son histoire brinquebalante. Se révèle d’un coup la trame de ce qui nous a faits. Aucune transcendance ne vient nous élever. On mesure qu’on est juste entier, contenu dans son histoire. Et c’est tout.

Le récit nous mène à explorer comment chacun à sa mesure est un otage, intime, avec ou sans les mots, pour se défaire.

Laetitia, 06/09/2015

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s