La femme changée en renard

renardEdité en 1922, ce curieux objet littéraire est un vrai bijou. Dans la préface de ce livre publié dans la très bonne collection Les Cahiers Rouges de Grasset, on s’interroge sur la nature exacte de ce récit. S’agit-il d’un roman, d’un conte ou plutôt d’une fable philosophique ? Le livre David Garnett commence à la manière d’un livre pour enfant :
Les faits merveilleux ou surnaturels ne sont pas aussi rares qu’on le croit…
Un couple se promène dans la forêt lorsque se produit un phénomène pour le moins étrange : la femme se transforme en renard.
A l’endroit où sa femme avait été un instant plus tôt, il vit un petit renard d’un rouge très vif.
Désespéré, l’homme rentre de promenade avec sa femme-renarde, tentant de reprendre la vie comme si rien ne s’était passé. Mais l’instinct animal rattrape sa femme qui perd progressivement ce qui lui restait d’humain. 
Comment continuer à vivre avec celle qu’il aime alors qu’elle est devenue animal ? 
Avec humour, poésie, souvent avec tendresse, l’écrivain David Garett interroge notre rapport à l’animalité et analyse la frontière, parfois fine, séparant l’homme du règne animal.
Très beau livre qui ne fait qu’une centaine de pages.
Par Marisa

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s