Delphine Devil s’expose

exposition-delphine-devil-bibliotheque-liseuses-de-bordeaux-1Nichée parmi quelques livres de poésie, l’exposition Malentendus ou… est installée depuis  le 1er septembre au 3ème étage de la bibliothèque Mériadeck de Bordeaux.

Sur l’initiative des bibliothécaires Sophie et Anne-Fanchon, Delphine Devil a été invitée à faire découvrir au public ses collages. Des mots, des fils, des corps qui donnent vie à des œuvres délicates et poétiques.

Delphine compose parfois à l’aide de mots découpés dans des livres ou des magazines, parfois à partir de textes qu’elle a écrits. Ce ne sont pas que des textes à lire, mais aussi des textes à dire car son travail est à la fois artistique et linguistique. Inspirée par le papier ou ses lectures, elle laisse l’énergie créatrice agir et venir à elle. Elle travaille sur les sons, les répétitions.

Les mots sont de la matière, comme des blocs, j’enlève, je retravaille de manière musicale.

L’artiste avait déjà exposé à la galerie Première ligne où certaines de ses créations intégraient des textes engagés comme Le geste de Marta.

Je vous conseille cette exposition qui dure tout le mois de septembre à la bibliothèque Mériadeck de Bordeaux.

Babeth, 12/09/2015

Pour plus de détails sur l’exposition, cliquez ici

Un moment autour de Gabriel Okoundji

gabriel-mwene-okoundji-liseuses-de-bordeauxL’Escale du Livre nous a offert deux moments intenses en compagnie du poète aquitain d’origine congolaise, en donnant la parole à plusieurs de ses traducteurs, puis en lui confiant la scène pour une lecture de ses poèmes.

Au matin de la parole, Prière aux ancêtres, Vent fou me frappe, Gabriel Mwènè Okoundji écrit en français. « Pas en français ! » s’amuse son traducteur occitan, Joan Pèire Tardiu qui n’aime pas traduire le français trop proche de sa langue, préférant l’espagnol ou l’arabe, plus distants.Lire la suite »

Mère de poète, un rôle bien difficile

biblliotheque-bordeaux-logo-liseuses-de-bordeauxLa bibliothèque du Grand-Parc à Bordeaux a invité samedi 15 février Marie-Hélène Sainton pour une nouvelle conférence intitulée « Les poètes et leur mère« . Deux Liseuses y ont assisté et vous en donnent une libre interprétation…

Baudelaire, Verlaine, Rimbaud… Quelle relation ces trois génies avaient-ils avec leur mère ? Ont-elles compris leur génie avant les autres ? Les ont-elles encouragés dans cette voie difficile qu’est la poésie ? Au vu de leurs existences pour le moins tourmentées, cette relation s’avère bien difficile…Lire la suite »

Rencontre avec Léonor de Récondo

leonor-de-recondo-liseuses-de-bordeaux

Léonor de Récondo est venue nous faire savourer quelques extraits choisis de son dernier livre, Pietra Viva (paru en août 2013), sous la forme d’une lecture musicale. Cela eut lieu le 5 février dernier, dans le cadre des rencontres de l’Escale du livre 2014, au petit théâtre de l’Inox, avec Léonor au violon et Chloé Lacan à l’accordéon.

Un temps de rencontre préalable nous a offert un moment de partage riche et sympathique. Léonor, musicienne, se consacre essentiellement à la musique baroque. Elle est aussi écrivain depuis ses carnets et essais d’adolescence, puis la première publication de La grâce du cyprès blanc en 2010.Lire la suite »