Le roi n’a pas sommeil de Cécile Coulon

Cécile-Coulon-Le-roi-na-pas-sommeil1Dans Le roi n’a pas sommeil, Cécile Coulon décrit la rudesse de la vie dans une région aussi boisée que paumée des Etats-Unis et la difficulté pour les individus de faire le bon choix, choix qui influence voire change le cours de la vie.

Thomas Hogan perd son père alors qu’il n’est qu’un enfant. Il sera hanté toute sa vie par sa rudesse et le peu d’affection qu’il lui a montré de son vivant. Elevé par sa mère, il grandit en enfant sage et aimé, même si derrière cette enfance calme, « ils n’étaient pas heureux« . Dans cette bourgade rurale où le seul divertissement semble être un tripot crasseux, il voit son meilleur ami se perdre dans l’alcool.

A la manière d’un roman de Steinbeck, Cécile Coulon fait se resserrer l’étau sur Thomas et le lecteur comprend peu à peu qu’une fin pacifiste est exclue. Solitaire, il refuse l’amour d’une femme par peur de ressembler au couple bancal et violent que formaient ses parents. N’arrivant pas à exister au-delà du lourd héritage familial, il se noie dans l’alcool. Pourquoi choisit-on un chemin plutôt qu’un autre ? Même si on peut le regretter, Cécile Coulon ne cherche pas à répondre à cette question. Elle ne s’attarde pas à expliquer les choix de Thomas, elle déroule l’intrigue dans un style bref et percutant.

Elle dresse un portrait tout en subtilité de son héros, à l’aide de belles métaphores. La transformation de Thomas, enfant fragile au corps qui ressemble « à une guitare mal accordée » en homme robuste mais épuisé : »son âme ressemblait à un miaulement sorti d’un bunker« .

La forêt est un personnage secondaire de ce roman, encerclant les hommes. Elle semble immuable, indestructible, inquiétante. Elle mutile et épuise les hommes. C’est elle qui a toujours le dessus. Comme l’alcool, qui détruit les hommes à petit feu.

Le roi n’a pas sommeil construit autour d’une intrigue (« ce que personne n’a jamais su« ) tient le lecteur en haleine jusqu’au bout. C’est le deuxième roman d’une jeune auteure qui promet d’être grande.

Par Florence

Publicités

Une réflexion sur “Le roi n’a pas sommeil de Cécile Coulon

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s