Ne vous laissez pas intimider par Harlan Coben

Harlan Coben est le parrain de l’édition 2017 de Lire en Poche, du 6 au 8 octobre à Gradignan. Babeth a choisi d’évoquer son roman Intimidation qui sort en poche aujourd’hui (Pocket).
Adam apprend par un inconnu que sa femme Corinne lui a menti. Elle a utilisé un site internet pour lui faire croire qu’elle était enceinte (faux ventre, fausse écho) puis elle lui fait croire qu’elle a perdu le bébé.
Cet inconnu dit-il la vérité ? Lorsqu’Adam tente de faire parler sa femme, elle lui demande du temps pour répondre à ses questions, puis disparaît.
Plus troublant, le club de sport dont elle s’occupe l’accuse d’avoir détourné de l’argent. Corinne s’est-elle enfuie ? Pourquoi avoir simulé une grossesse ? Adam veut la retrouver et connaître la vérité.
Nous voici plongés dans le monde inquiétant d’internet et de ses manipulations. Ce roman palpitant nous interroge également sur le secret et le mensonge, thèmes récurrents chez Harlan Coben.
Toutes les infos sur sa venue à Lire en poche ici.
Publicités

Rencontre avec Craig Johnson

craig-johnson-liseuses-de-bordeaux

© Gallmeister

Craig Johnson est connu pour la série de romans policiers qui met en scène le shérif Walt Longmire et son ami cheyenne, Henry Standing Bear et qui a été récemment déclinée en série télé. La question du bien et du mal est abordée à travers des personnages complexes et attachants et des intrigues bien ficelées.

La force des romans de Craig Johnson, ce sont les personnages que l’on y croise : un shérif obèse, dépressif et en proie au doute, et un barman d’origine cheyenne ancien commando d’élite de l’armée américaine dont la riche spiritualité est la pierre angulaire de la série. Les personnages secondaires ont des profils clairement définis et des caractères bien trempés : Vic, l’assistante du shérif aux expressions fleuries et spécialiste des armes à feu, Turk, le collègue peu apprécié souvent relégué au fin fond du comté… Lire la suite

Petit déjeuner littéraire avec Caryl Ferey

lire-en-poche-2015-petit-dejeuner-caryl-ferey-liseuses-de-bordeauxBabeth a animé le petit déjeuner littéraire avec Caryl Ferey proposé cette année par Lire En Poche et partage avec nous ses impressions…

Caryl Ferey, intrigue.
Caryl Ferey attire.
L’œil coquin, la langue bien pendue, fringues noires comme ses polars.
Il entre en scène, balance un « En fait, si vous êtes là, c’est pour avoir un p’tit dej gratos ! », tout le monde éclate de rire, on se tutoie. L’auteur sait détendre l’atmosphère…

Lire la suite

Le cercle des éplucheurs de polars

Amis bordelais amateurs de polars et de romans noirs, ces rencontres sont pour vous !

Le cercle des éplucheurs de polars est né début 2015 à l’initiative de Matthieu Abeberry, bibliothécaire à la bibliothèque du Grand Parc. Partant du constat que les romans policiers étaient plébiscités par les lecteurs de la bibliothèque et souvent empruntés, il a imaginé la création d’un groupe de lecture autour du polar.
Ainsi, trois fois par an, la bibliothèque organise des rencontres afin de partager et échanger autour des romans policiers et romans noirs. Trois bibliothécaires participants présentent une sélection issue des collections de la bibliothèque. La dialogue s’amorce alors, chacun étant invité à parler de ses coups de coeur, de suggérer et conseiller des lectures aux autres participants.
Pas besoin d’avoir sa carte de bibliothèque pour assister à ces rencontres. Ces réunions permettent de créer un lien entre les bibliothécaires et les lecteurs, et entre les lecteurs eux-mêmes explique Matthieu Abeberry. Il est même arrivé qu’une personne apporte ses propres livres pour les prêter aux autres participants.
Cerise sur le gâteau, grâce à un partenariat avec le festival Polars en cabanes, la bibliothèque accueillera le jeudi 24 septembre à 18h30 un auteur de roman policier, Sebastien Gendron.

Marisa, 05/06/2015

Dates à retenir :

Rencontre avec Sébastien Gendron, jeudi 24 septembre 2015 à 18h30
Prochaine rencontre du cercle : samedi 28 novembre 2015

L’Enfer de Church Street

jake-hinkson-l-enfer-de-church-street-liseuse-de-bordeaux

Les deux obsessions de mes jeunes années – la religion et le crime – m’habitent encore aujourd’hui. À l’université, j’ai découvert O’Connor et Faulkner, Dickinson et Baldwin, mais toutes ces œuvres ramenaient aux notions de péché et de rédemption, de transgression et de ruine, qui ont constitué mon enfance.

Accueilli le 31 mars à la librairie La Machine à Lire, Jake Hinkson est un écrivain prometteur originaire de l’Arkansas.
Elevé au sein d’une communauté baptiste qu’il choisit comme toile de fond de ce roman noir, l’auteur au look de hipster considère l’écriture comme une évidence. « L’écriture m’a choisi, je ne l’ai pas choisie. »
Les paysages contrastés de l’Arkansas l’inspirent, la présence des montagnes donnant à ces lieux une atmosphère d’enfermement propre à dissimuler quelques secrets et, pourquoi pas, offrir une scène de choix pour deux ou trois crimes crapuleux. Lire la suite