Lire En Poche Gradignan ou la petite fabrique d’un salon du livre

Lire En Poche 2015, c’est bientôt !

L’occasion pour Babeth de rencontrer les organisateurs de cet événement…

affiche-lire-en-poche-2015-liseuses-de-bordeauxComme nous toutes, vous allez courir dans l’herbe fraîchement coupée pour venir écouter les nombreux auteurs invités au salon Lire En Poche de Gradignan. Alors je me suis dit que ça vous intéresserait de savoir comment un tel salon se met en place. Sachez que cette grosse machine, ce bulldozer du « Book in the pocket saloon » est le résultat du travail essentiel de trois personnes : Lionel Destremau, Zineb Kairouani et Marie-Thérèse Colombani. Mais pas que …Une stagiaire rejoint l’équipe dans les derniers mois avant le salon mais il faut compter avec d’autres personnes liées de près ou de loin à l’organisation du salon : les personnels de la ville, certains élus, puis les étudiants de l’IUT Métiers du livre pendant la manifestation, d’autres bénévoles, et puis tous ceux qui interviendront dans la programmation (les modérateurs des rencontres, les interprètes). Au final, c’est plus d’une centaine de personnes qui participent au déroulement du salon.

Lionel-DestremeauLionel Destremau s’occupe principalement de la programmation globale, la coordination, l’orientation, les relations avec les éditeurs. A cela s’ajoute, la représentation du salon à l’intérieur (auprès du Maire, du conseil municipal) et à l’extérieur (auprès des instances publiques, Etat, Région, des partenaires, d’autres salons, etc.), l’initiation d’échanges et de partenariats avec d’autres manifestations ou structures, la gestion financière du salon.

Zineb-KerouaniZineb Kairouani est en charge de la littérature adulte. Dans une même journée elle peut aussi bien se plonger dans la mise en page du programme, prendre les billets de train, d’avion, des auteurs invités, ainsi que leurs hôtels, réaliser le planning des bénévoles. Zineb peut rédiger une chronique pour France Bleu Gironde ou mettre en place les animations théâtrales, musicales, ce qui va de la prise de contact avec les artistes, à la commande de l’accordeur pour le piano qui servira à la soirée d’ouverture.

Marie-Therese-ColombaniMarie-Thérèse Colombani est responsable de projets littérature jeunesse. Elle travaille en lien avec les maisons d’édition avec lesquelles elle est en contact tous les ans à l’occasion du salon jeunesse de Montreuil ce qui lui permet de rencontrer également des auteurs.

Après les présentations, rentrons dans le vif du sujet… Lire la suite

Promenade littéraire au Havre

le havre promenade littérature écrivain

© le havre.fr

Entendu sur France Inter ce projet original né en septembre dernier au Havre sous l’impulsion de Sonia Anton, géographe littéraire.
La géographie littéraire…
KESAKO ?
Depuis une vingtaine d’années, des chercheurs étudient la représentation des lieux dans la littérature et décortiquent la façon dont la littérature s’inscrit dans l’espace. Lire la suite

Le livre fait son cinéma

blanquefort

©Liseuses de Bordeaux

Ce 20 novembre, la médiathèque de Blanquefort proposait une soirée sur le rapport entre les livres et les films. Alexandre Cardin (de la Compagnie La Petite Fabrique) nous a lu des extraits de dix œuvres littéraires adaptées au grand écran. Dans l’ombre, Alexia Dagréou, directrice adjointe de la médiathèque Assia Djebar, opérait avec son ordinateur, intégrant dans la mise en scène des images ou des vidéos faisant résonance aux lectures : parfois c’est un extrait de film qui vient introduire un livre (Le secret de Brokeback Mountain pour la nouvelle d’Annie Proulx) ou une image (Isabelle Huppert dans son rôle d’Emma Bovary) ou encore une musique (du film La jeune fille à la perle). Chaque geste et chaque intonation d’Alexandre Cardin sont mesurés. Les projections sonores ou imagées d’Alexia Dagréou sont synchronisées avec précision. Lire la suite