Le dernier gardien d’Ellis Island

gaelle-josse-le-dernier-gardien-d-ellis-island-liseuses-de-bordeaux

C’est par la mer que tout est arrivé, par ces bateaux remplis de miséreux tassés comme du bétail dans des entreponts immondes d’où ils émergeaient, sidérés, engourdis et vacillants, à la rencontre de leurs rêves et de leurs espoirs.

Il y a d’abord cette écriture, si juste, si pure. Pas un mot de trop, pas d’emphase ni de digression inutile. Le roman de Gaëlle Josse est si poétique qu’on souhaite le lire à haute voix, pour donner vie et corps à ce récit. Si ce livre est si remarquablement écrit, c’est sans doute parce qu’il est né d’une émotion, celle qu’a ressentie l’auteure lorsqu’elle a visité, en 2012, le centre d’immigration d’Ellis Island, à New York. Désormais Musée de l’Immigration, cette île a abrité de 1892 à 1954 le centre d’accueil des immigrés souhaitant s’établir aux États-Unis. Lire la suite

Publicités

L’effacement de Pascale Dewambrechies

L’effacement est le premier et très beau roman de Pascale Dewambrechies. Que peut espérer Gilda Maurel, institutrice de trente-six ans dans un village de la France provinciale des années 50 ? Pas grand-chose. Pour beaucoup, elle n’est qu’une vieille fille. Elle-même … Lire la suite

L’Ile du serment de Peter May

peter-may-l-ile-du-sermentLe 5 octobre prochain, dans le cadre du festival Lire en Poche à Gradignan, Florence et Marisa animeront un entretien avec Peter May. L’occasion pour elles de se pencher sur l’œuvre de l’écrivain écossais, connu principalement pour la trilogie de Lewis (L’île des chasseurs d’oiseaux, L’homme de Lewis et Le braconnier du lac perdu). Florence partage ses impressions sur son dernier roman paru le 3 septembre aux Editions du Rouergue.
Lire la suite