Le polar estonien existe, nous l’avons rencontré

Indrek Hargla en 2008 - ©Ekspress

Indrek Hargla en 2008 – ©Ekspress

Vous avez dit… du polar estonien ?

Édité chez Gaïa,  Le spectre de la rue du puits d’Indrek Hargla est un polar qui reprend les codes du roman policier classique.

Melchior, apothicaire curieux et tenace, intrigué par trois meurtres commis presque simultanément à proximité de chez lui mène l’enquête. Les pérégrinations de Melchior promènent le lecteur dans le Tallinn du XVème siècle. Même si l’auteur reconnaît quelques anachronismes, notamment dans les descriptions de remèdes qui sont en fait datés d’une période beaucoup plus récente que celle où se déroule l’action du roman, les mode et rythme de vie dans une ville médiévale sont bien rendus. Indrek Hargla féru d’histoire des mentalités nous plonge dans les modes de pensée, les croyances et les codes relationnels de l’époque.

spectre_rue_puits_hd

Le roman est construit autour du personnage de Melchior, sympathique et attachant, que l’auteur fait se confronter aux pires horreurs et aux machinations d’un personnage foncièrement mauvais – mais lucide et conscient de ses actes. L’opposition est efficace.

Indrek Hargla travaille à disperser des indices tout au long de l’histoire, et ce n’est qu’à la fin que le lecteur prend connaissance des faits et de leur chronologie.

Un polar bien construit et dépaysant.

Florence

Publicités

3 réflexions sur “Le polar estonien existe, nous l’avons rencontré

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s