Pour Noël, offrez des livres !

Noël approche, il est temps de choisir des cadeaux pour vos proches ou vous-mêmes. Pas de panique : les Liseuses sont là et avec elles leurs idées de livres…

Notre wishlist littéraire concoctée exprès pour vous, amis followers :

Le blues du boxeur de Michael Enggaard est un roman sympathique et plein d’humour, idéal en cette fin d’année. On y suit Franck qui a du mal à se défaire de ses échecs passés et doit composer avec un père très présent, et Ellen, infirmière à la fois terre à terre et grande rêveuse. L’idylle se noue subtilement entre Franck et Ellen avec comme toile de fond le quartier populaire de Versterbro à Copenhague. La traduction du danois est excellente car elle a su garder le tutoiement de mise au Danemark et restituer l’humour de la langue. Un roman agréable à lire, une jolie lecture d’hiver à mettre sous le sapin sans hésiter.

La femme à part de Vivian Gornick. Parce qu’elle arpente New York, ville-monde. En se promenant dans New York, Vivian Gornick raconte sa ville et se raconte. La femme à part n’est pas un roman autobiographique classique mais plutôt un pèle-mêle d’anecdotes, d’instants de vie. Vous pouvez aussi préférer le premier volet de cette entreprise biographique : Attachement féroce...

Une bien étrange attraction est l’un des premiers romans de Tom Robbins. En ces temps froids et tumultueux, il nous faut de la fantaisie et la magie du cirque pour nous donner l’énergie nécessaire et le sourire pour finir cette année. À consommer sans modération !

 

Comment, vous ne connaissez pas encore Cookie Mueller ? Figure incontournable du New York underground des années 70-80, Cookie est une conteuse des temps modernesDans Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir, elle nous régale avec des histoires qui ont jalonné sa vie, des anecdotes racontées sans fard, avec un naturel irrésistible et une simplicité attachante. Une écriture libre et hors norme à découvrir de toute urgence.

Les Liseuses, 18 décembre 2018

Publicités

Ma vie de pingouin de Katarina Mazetti

katarina-mazetti-ma-vie-de-pingouin-liseuses-de-bordeaux

Tous les personnages de ce roman ont été tirés d’une mixture d’observations diverses. En aucun cas il ne peut s’agir de personnes réelles, que mes chers compagnons de voyage à bord du M/V Professor Multanovskiy se rassurent. Les seuls qui sont décrits à partir de modèles vivants sont les éléphants de mer, les albatros, les pétrels et un très grand nombre de manchots

Une cinquantaine de passagers embarqués sur un paquebot pour une croisière en Antarctique ?  L’occasion était trop belle pour la facétieuse Katarina Mazetti !

Prenez Wilma, garçon manqué résolument optimiste malgré son lourd secret, Tomas, jeune père divorcé au bout du rouleau, parti en croisière pour se suicider et Alba, septuagénaire qui entreprend de comparer l’espère humaine au genre animal.
Ajoutez à cela des personnages secondaires hauts en couleur et vous obtiendrez le microcosme humain que Katarina Mazetti se délecte à étudier, avec l’humour décapant qu’on lui connaît, mais aussi avec une tendresse infinie à l’égard de ses personnages.

Je trouve intéressant que nous évoluions tous dans des vies parallèles, en ayant seulement une connaissance superficielle de la réalité d’autrui

Après le succès du Mec de la tombe d’à côté et du Caveau de famille, Katarina Mazetti nous revient en grande forme et nous offre un roman moins léger qu’il n’y paraît, une réflexion sur les rapports humains et sur la capacité d’évoluer, au contact de nos congénères, et de réveiller le pingouin qui sommeille en nous !

Marisa, 18/03/2015
N’hésitez pas à relire notre interview de Katarina Mazetti

Ces instants-là de Herbjørg Wassmo

herbjorg-wassmo-ces-instants-la-les-liseuses-de-bordeauxLors de nos rencontres mensuelles, nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer cette grande écrivain norvégienne qu’est Herbjørg Wassmo. Le livre de Dina et Cent ans avaient soulevé beaucoup d’enthousiasme parmi nous, tant par la force de l’écriture que par la singularité et la puissance des personnages.
Lire la suite

Entretien avec Katarina Mazetti

katarina-mazetti

© DR

Katarina Mazetti nous a accordé une interview, en duo avec sa traductrice Lena Grumbach, lors du festival Lire en Poche 2014, à Gradignan. L’occasion de mieux la connaître, d’évoquer son combat féministe, ses goûts littéraires et de partager sa bonne humeur communicative. Ancienne journaliste pour une radio suédoise, elle est aujourd’hui auteure de livres pour la jeunesse et de romans pour adulte. Elle a connu un grand succès avec Le mec de la tombe d’à côté. Son dernier roman Le Viking qui voulait épouser la fille de soie est publié aux éditions Gaïa. Lire la suite

Le polar estonien existe, nous l’avons rencontré

Indrek Hargla en 2008 - ©Ekspress

Indrek Hargla en 2008 – ©Ekspress

Vous avez dit… du polar estonien ?

Édité chez Gaïa,  Le spectre de la rue du puits d’Indrek Hargla est un polar qui reprend les codes du roman policier classique.

Melchior, apothicaire curieux et tenace, intrigué par trois meurtres commis presque simultanément à proximité de chez lui mène l’enquête. Les pérégrinations de Melchior promènent le lecteur dans le Tallinn du XVème siècle. Même si l’auteur reconnaît quelques anachronismes, notamment dans les descriptions de remèdes qui sont en fait datés d’une période beaucoup plus récente que celle où se déroule l’action du roman, les mode et rythme de vie dans une ville médiévale sont bien rendus. Indrek Hargla féru d’histoire des mentalités nous plonge dans les modes de pensée, les croyances et les codes relationnels de l’époque. Lire la suite