Quand Yves Ravey raconte son notaire…

yves raveyActualités littéraires : les 5, 6 et 7 avril 2013 c’était l’Escale du livre à Bordeaux.

Soirée enthousiasmante hier à l’Escale du livre de Bordeaux avec la rencontre de l’auteur Yves Ravey pour la présentation de son dernier livre Un notaire peu ordinaire  paru aux Editions de Minuit ( l’heureux homme !).

Il fallait aimer la littérature pour supporter le froid polaire qui régnait sous la tente pompeusement baptisée « salon littéraire » mais les vaillants auditeurs furent récompensés par la chaleureuse évidence des propos de l’écrivain qui évoqua pour eux la genèse de ses romans.

Viennent en premier les personnages qui prennent corps à partir de notes, d’observations de proches ou de personnes croisées qu’il consigne dans des carnets qu’il a toujours sur lui. Ce matériau repose le temps qu’il faut (et cela peut prendre des années) jusqu’à ce qu’une silhouette se dessine, une figure s’impose, s’autonomise et se mette à vivre des situations qui amènent une histoire… Rien d’une construction a priori mais un imaginaire qui se déroule et embarque l’écrivain dans des zones où il n’avait pas prévu d’aller, se laissant conduire par ce qui advient sous la plume. Lumineuse leçon d’écriture !

On retrouve dans Un notaire peu ordinaire (titre peu inspiré de mon point de vue mais je ne peux vous dire pourquoi tant que vous n’aurez pas lu le livre), le style concis, l’apparente simplicité de la prose d’Yves Ravey. S’y dissimule une connaissance subtile des rouages de l’âme humaine et une peinture non moins subtile des persistants rapports de force entre dominants et dominés, entre ceux qui ont du bien – les notaires – et ceux qui triment – les femmes de ménage. Le lecteur embarqué dans ce thriller provincial se surprend tour à tour à  s’identifier à chacun des personnages. Quand il referme le livre, il garde la sensation d’être allé là-bas, d’y avoir croisé chacun des protagonistes. Il aura choisi son camp, rendu son verdict et réhabilité ceux qui doivent l’être.

Lisez vite Yves Ravey si ce n’est déjà fait…

Hélène

Publicités

Une réflexion sur “Quand Yves Ravey raconte son notaire…

  1. Une rencontre nourrissante car nous avions l’auteur tout à nous, c’est l’intérêt des petites salles de l’Escale où l’échange avec le public est réel. Yves Ravey, sous son apparence un peu froide, s’est révélé passionnant car il a vraiment joué le jeu du partage de son expérience d’auteur.

    J'aime

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s