Soufi, mon amour

soufi-mon-amour-elif-shafak-liseuses-de-bordeaux

Dans Soufi mon amour, deux histoires se superposent. L’histoire d’Ella, 40 ans aux Etats-Unis en 2008 : bilan sur sa vie, ses enfants, ses croyances en Dieu, la vie, l’amour. Elle démarre un travail de lectrice pour une agence littéraire de Boston. C’est ainsi qu’elle est amenée à lire Doux blasphème, l’histoire qui unit au XIIIème siècle deux hommes en Turquie. Rûmi, poète érudit considéré encore aujourd’hui comme un guide par tous les musulmans. Et Shams, un derviche errant. « Leur rencontre bouleversa leurs deux vies. Elle marqua aussi le début d’une amitié solide et unique que les soufis des siècles à venir comparèrent à l’union de deux océans ».Il ne s’agit pas d’amour charnel qui unit ces deux hommes et pourtant femme et enfant vont jalouser cette relation. A croire que le bonheur des uns fait le malheur des autres jusqu’au drame qui semble être la destinée de Shams. Nous lisons en même temps qu’Ella ce récit historique qui l’amènera à prendre des décisions radicales sur sa vie.

Ce roman écrit par Elif Shafak est l’un des plus grands succès des dernières décennies en Turquie. C’est un livre qui incite à la réflexion et à la méditation, que j’ai reçu comme une leçon d’amour universel. Un livre philosophique qui peut nous aider à démarrer une année avec de bonnes résolutions !

Isa G.

Publicités

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s