Extrêmement fort et incroyablement près

De Jonathan Safran Foer, Editions de l’Olivier, 2006

L’Amérique n’en finit pas de « penser » ses plaies après le traumatisme du 11 septembre 2001. Dans ce deuxième roman publié en 2005 aux Etats-Unis, Jonathan Safran Foer imagine l’histoire d’un jeune new-yorkais de 9 ans, Oskar Schell, dont le père est mort dans l’attentat des Twin Towers.

Dans un vase laissé par son père, Oskar trouve une enveloppe sur laquelle est inscrit le mot « Black » à l’encre rouge. A l’intérieur, une clé. Habitué à résoudre des énigmes pour s’amuser, Oskar décide de partir à la recherche de la serrure qu’ouvre cette clé.
En trouvant la serrure correspondante, Oskar est persuadé que sa quête apportera une réponse au message laissé par son père disparu.

Ce roman est aussi l’occasion de raconter l’histoire familiale d’Oskar, à travers les récits entremêlés de ses grands-parents paternels.

En définitive, la recherche d’Oskar est une métaphore du travail de deuil, la recherche de réponse à cette soudaine disparition, d’autant plus tragique que le corps n’a pas été retrouvé.

Ce livre nous a beaucoup plu car nous l’avons trouvé émouvant. Aux détracteurs qui dénoncent un ultième ouvrage sur le 11 septembre, nous répondons que ce livre est témoignage poignant, tant l’auteur parvient avec justesse à se glisser dans la peau de ce petit garçon américain.

par Marisa, 2012

Publicités

Une réflexion sur “Extrêmement fort et incroyablement près

  1. Je suis à la page 270, totalement captivée. Je sais déjà que je le lirai une deuxième fois, juste pour déguster les mille détails sur lesquels je ne me suis pas arrêtée dans mon impatience à suivre l’histoire d’Oskar.
    J’adôôôôôre !

    J'aime

Vous voulez réagir à ce post ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s