Fenêtre sur crime

Fenêtre sur crime, de Linwood BarcayRay est illustrateur. A la mort de son père, il revient dans la maison familiale où vit Thomas, son frère schizophrène qui est persuadé de travailler pour la CIA.
En effet, Thomas est convaincu qu’une menace terroriste imminente plane sur les Etats-Unis et que Bill Clinton lui a confié la délicate mission de sauver son pays. Durant cette attaque, le système informatique sera anéanti et toutes les données stockées sur la Toile détruites.

Le temps presse.

Il lui faut mémoriser le plus vite possible les plans de tous les espaces terrestres, du plus petit village à la plus grande mégalopole. Jour après jour, devant son ordinateur, il parcourt la planète, s’appuyant sur les prises de vues du logiciel Whirl 360.

Mais sa mission se complique lorsque, au cours d’une de ses déambulations virtuelles, son regard est attiré par une silhouette, au deuxième étage d’un immeuble new-yorkais. Une tête humaine tournée vers la fenêtre est enfermée dans un sac plastique. De quand date cette image ? Thomas est-il témoin d’un crime ? Faut-il avertir la CIA ? Peut-il en parler à son frère Ray ?

Toutes les réponses sont dans ce livre, un roman que vous ne pourrez plus lâcher.

Marisa, 27 mars 2020

Les bookfaces de Mollat

C’est désormais un rendez-vous incontournable sur Instagram : tous les lundis, la librairie Mollat publie sur son compte un bookface, sorte de selfie imaginé à partir d’une couverture de livre. Un jeu littéraire qui compte des fans dans le monde entier. Rencontre avec David Pigeret, responsable du rayon Beaux-Arts, qui, m’a-t-on dit, y est pour quelque chose…

Bookface Mollat

Comment est né le projet des bookfaces ? Il y a quelques années, mon collègue et moi nous sommes amusés à faire des photos en nous inspirant du procédé des sleevefaces, selfies imaginés à partir de pochettes de disques vinyles. Nous avons eu l’idée de faire la même chose avec des couvertures de livres, ce qui permettait d’être plus créatifs, car les formats sont très variés. Nous faisions ces photos pour nous, sans les diffuser, on trouvait cela amusant. Lire la suite

Ne vous laissez pas intimider par Harlan Coben

Harlan Coben est le parrain de l’édition 2017 de Lire en Poche, du 6 au 8 octobre à Gradignan. Babeth a choisi d’évoquer son roman Intimidation qui sort en poche aujourd’hui (Pocket).
Adam apprend par un inconnu que sa femme Corinne lui a menti. Elle a utilisé un site internet pour lui faire croire qu’elle était enceinte (faux ventre, fausse écho) puis elle lui fait croire qu’elle a perdu le bébé.
Cet inconnu dit-il la vérité ? Lorsqu’Adam tente de faire parler sa femme, elle lui demande du temps pour répondre à ses questions, puis disparaît.
Plus troublant, le club de sport dont elle s’occupe l’accuse d’avoir détourné de l’argent. Corinne s’est-elle enfuie ? Pourquoi avoir simulé une grossesse ? Adam veut la retrouver et connaître la vérité.
Nous voici plongés dans le monde inquiétant d’internet et de ses manipulations. Ce roman palpitant nous interroge également sur le secret et le mensonge, thèmes récurrents chez Harlan Coben.
Toutes les infos sur sa venue à Lire en poche ici.

Vernon Subutex, 1

vernon-subutex-virginie-despentes-liseuses-de-bordeauxL’année littéraire 2015 a été marquée par la parution, en janvier et en juin, respectivement des tomes I et II d’une saga, Vernon Subutex, 1 et Vernon Subutex, 2 auxquels doit s’ajouter prochainement un troisième volet.

D’une plume alerte et remarquable de justesse, l’auteure Virginie Despentes y fait le bilan désenchanté des dernières décennies du 20e siècle. Elle évoque l’apparition d’un nouveau monde à l’aube des années 2000, caractérisé par l’utilisation massive d’Internet dans toutes les sphères, publique et privée, et par l’explosion des réseaux sociaux. Lire la suite