Nancy Huston présente «Arbre de l’oubli» dans le cadre de Lettres du Monde. Retour sur un moment intense.

Jeudi 25 novembre, grâce au festival Lettres du monde, nous avons eu la joie d’écouter Nancy Huston à la médiathèque du Bouscat. Elle présentait son roman Arbre de l’oubli sorti cette année chez Actes Sud. Nancy Huston parle très bien français. Canadienne de naissance, ayant vécu une partie de sa vie aux Etats-Unis, elle est arrivée en France à l’âge de 20 ans pour ses études (elle travaille alors sous la direction de Roland Barthes à l’Ecole des hautes études en sciences sociales) et écrit un mémoire sur les jurons, Dire et interdire, publié en 1980. Elle a reçu de nombreux prix dont : en 1996, le prix Goncourt des lycéens et le prix du livre Inter pour Instruments des ténèbres ; en 1998, le grand prix des lectrices de Elle pour L’Empreinte de l’ange ou en 2006 le prix Femina pour Lignes de faille. Elle est musicienne, et la musique est une source d’inspiration pour cette grande autrice.

Nombre de ses romans sont écrits dans sa langue maternelle mais elle s’est rendue compte que de traduire elle-même ses romans en français lui permettait d’améliorer la première version. Ce roman Arbre de l’oubli va suivre trois personnages en parallèle, à différentes époques. Peu de ces romans suivent l’ordre chronologique.

 « Dans la vie, on est obligés de vivre la vie en ordre chronologique, on n’a pas le choix. Quand on a le choix, autant inventer autre chose. »

Lire la suite »

Esprit d’hiver, es-tu là ?

esprithiverAvec Esprit d’hiver, Laura Kasischke signe un huis-clos angoissant et poétique, glaçant et doux.

Holly se prépare à recevoir sa belle-famille et ses amis pour fêter Noël. Mais les préparatifs de cette journée unique dans l’année dérapent un à un, inexorablement, depuis le réveil trop tardif pour permettre une organisation sereine, jusqu’à la défection des invités pour cause de maladie ou de tempête. Car le blizzard est de la partie, comme toujours chez Kasischke, qui isole Holly et sa fille Tatiana dans leur maison, qui glace les relations extérieures et crée les conditions propices au huis-clos. Lire la suite »