Chaleur de Joseph Incardona

joseph-incardona-chaleur-liseuses-de-bordeaux

Finlande, championnat du monde de sauna. Le dernier qui sort est déclaré vainqueur.

Prenez Niko, star du porno bio et Igor, ancien militaire russe, enfermez-les dans un sauna chauffé à 110°, vous aurez les ingrédients du roman le plus original de cette rentrée littéraire, mené d’une plume de maître par Joseph Incardona.

Si nos deux concurrents n’étaient pas si sérieux, le championnat du monde de sauna pourrait passer pour une réunion de farfelus masochistes en quête de sensations fortes.

Au début, le regard porté sur Igor, au look improbable et à la discipline martiale, et Niko, hédoniste et baiseur professionnel, est délicieusement ironique. Et on rigole, on rigole beaucoup.

Puis, à mesure que la compétition avance, la détermination des deux personnages prend consistance et force le respect. L’objectif est clair et n’admet aucun compromis : gagner à tout prix, quitte à y laisser sa peau.

Le rire s’efface, le suspense monte. L’enjeu est vital, le ridicule laisse place à la grandeur.

110°, c’est quand même chaud.

Marisa, 19 janvier 2017

Publicités

Derrière les panneaux il y a des hommes

joseph-incardona-derriere-les-panneaux-il-y-a-des-hommes-liseuses-de-bordeaux

Week-end du 15 août.
Pierre, médecin légiste, vit dans sa voiture sur une aire d’autoroute depuis l’enlèvement de sa fille Lucie, il y a six mois. A la recherche du coupable, il erre, survit, patiente tandis que sa femme Ingrid n’en a plus la force et somnole sur le canapé familial, imbibée d’alcool.
Pascal, lui, travaille au restoroute où il fait figure d’employé modèle. Isolé dans sa surdité suite à un accident de moto, il sert des repas aux clients de passage.
La mécanique du polar s’enclenche lorsque le hasard mène Sylvie et Marc à s’arrêter au restoroute où travaille justement Pascal… Ce couple à la dérive se dispute, l’adultère gangrène leur relation, le ton monte. Exclue de cette discussion d’adultes, leur fille Marie, 12 ans, part faire un tour et disparaît sans laisser d’autre trace qu’un téléphone portable tombé sur l’asphalte… Lire la suite