C’est dimanche et je n’y suis pour rien de Carole Fives

Tout, chez Carole Fives, m’interpelle. Son écriture à la fois cynique et drôle (dont nous avons déjà parlé ici), son goût pour l’art (n’hésitez pas à lire Camille Claudel, la vie jeune où Carole anime des personnages autour d’une sculpture). Dans C’est dimanche et je n’y suis pour rien, c’est par le titre et la photo de couverture que l’auteur m’a attirée : une femme, représentée de profil, le visage caché par un nuage de plumes, semble attendre que ce nuage s’éloigne de lui-même. Lire la suite

Publicités

Tout est une question de point de vue

quand-nous-serons-heureux-carole-fives-liseuses-de-bordeauxQuand nous serons heureux de Carole Fives
 ddddd
Lorsque j’ai choisi ce livre, je me suis dit « Chouette ! Des nouvelles !  Je vais pouvoir en lire une de temps en temps… » Et non, je n’ai pas pu. On les lit sans s’arrêter. C’est drôle, souvent grinçant, mais tellement vrai.
Carole Fives réussit à nous faire sourire avec des comportements atroces. Chaque narrateur aborde le récit d’une certaine façon, ce qui nous fait comprendre que, finalement, tout est une question de point de vue. Lire la suite