Virginie Grimaldi : rencontre avant Lire en Poche

virginie-grimaldi-liseuses-de-bordeaux

Il n’y a pas de hasard. Virginie Grimaldi et moi sommes voisines (mais non, je blague ….. enfin, si peu!). Une occasion pour moi de l’interroger sur son travail d’auteur mais également sur sa venue au salon Lire en Poche le week-end prochain à Gradignan.
Son premier roman Le premier jour du reste de ma vie sorti en poche fait partie de la sélection 2016 du Prix des lecteurs des éditions Le livre de poche. Son blog Femme Sweet Femme faisait déjà un carton, mais son second livre Tu comprendras quand tu seras plus grande est sur le point de battre des records de vente.
Une interview chez elle avec sa petite famille qui devait durer 1/2 heure et qui au final a duré 2 heures… Émotions, confidences et rires étaient de mise, Virginie est une belle personne, attachante et très drôle. A découvrir si ce n’est déjà fait. Lire la suite

Publicités

Les gens dans l’enveloppe

isabelle-monnin-les-gens-dans-l-enveloppe-liseuses-de-bordeaux

Voilà, à mes yeux, une pure réjouissance !

J’ai découvert ce livre à l’occasion de l’Escale du livre, ce printemps. Un peu par hasard, intriguée par le titre de la présentation de deux livres et auteurs qui cheminent entre récit imaginaire et vérité historique, et ne s’en cachent pas ! Bien au contraire….

Je ne connaissais pas Isabelle Monnin et j’ai très envie de découvrir ses autres livres.

Le procédé littéraire est original : l’auteure achète sur internet un lot de photos d’une famille qu’elle ne connaît pas, et dont elle ne sait rien. Elle décide d’explorer ces prises de vues banales, vieillies et mal cadrées, ces polaroids qui figent toutes sortes d’instants et d’expressions, pas toujours au bénéfice des sujets. Naissent ceux qu’elle nomme « les gens de l’enveloppe ». Lire la suite

Rencontre avec Arnaud Cathrine à la médiathèque Assia Djebar, Blanquefort

Verticales

« Je suis enfin tombé sur ce livre. Je n’avais jamais autant désespéré d’un livre. Il y avait des choses que j’avais envie d’exprimer et ça n’était pas facile. Aurélien est un personnage complexe. »

Le 22 janvier dernier, la médiathèque Assia Djebar de Blanquefort accueillait l’écrivain Arnaud Cathrine, nominé au Prix des lecteurs-Escale du Livre pour son roman « Je ne retrouve personne« . 

Arnaud Cathrine est un explorateur. Romans, scénarios, paroles de chansons, lectures sur scène, il aime tester différents types d’écriture, varier son rapport à l’écrit, une façon pour lui de s’éloigner du texte sur lequel il travaille et d’y revenir, enrichi de nouvelles expériences. Lire la suite