Auteurs jeunesse et auteurs adultes : même combat ?

photographie-gilles-abier-liseuses-de-bordeauxRencontre avec l’écrivain Gilles Abierhttps://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif

Alors que le parrain de Lire en Poche Gradignan 2016 (interview de Lionel Destremau à la fin de cet article) n’est autre qu’un auteur jeunesse de renom (PEF et son inénarrable Prince de Motordu), je souhaitais en savoir plus sur la littérature jeunesse en France. Qui la lit ? Et qui sont ces auteurs français qui écrivent pour la jeunesse ? Le domaine est varié, j’ai donc fait le choix de m’attacher à un auteur dont l’une des spécificités est de parler aux adolescents.

Pour cela, je suis allée rencontrer un auteur installé dans la région bordelaise. Mi-interview mi-conversation à 3 voix, j’étais accompagnée de Marie, jeune adulte de 20 ans, et grande lectrice de Gilles Abier. Nous aimons toutes les deux son écriture percutante, son esprit vif qui nous interroge. Gilles Abier participe à cette littérature dite réaliste qui s’empare de sujets de société. Lire la suite

Publicités

Lire : ouvrir de nouveaux horizons

lire-en-poche-2015-pef-didierlaurent-liseuses-de-bordeaux2
 —–
—–
Au café littéraire du salon Lire En Poche, Florence et Babeth se sont lancées dans une conversation presque philosophique sur les nouveaux horizons qu’ouvrait la lecture. Nous tenions à partager cette belle rencontre avec Pef et Jean-Paul Didierlaurent où émotion et humour se sont mêlés.
De Pef, nous connaissons tous les histoires du Prince de Motordu. Avant d’être un auteur jeunesse à succès, Pef est un écrivain et un dessinateur militant. Il s’est fait remarquer par les éditeurs de livres jeunesse, quand, en 1975, il collabore avec Anne Sylvestre.
 ——–
Pef s’intéresse à l’enfance et le militant qu’il est mène une bataille contre l’illettrisme dans des actions parallèles à l’enseignement. Son dernier ouvrage Petit éloge de la lecture est un essai pour adultes sur son amour pour la lecture. C’est une invitation à la rêverie, à l’observation, à l’imagination.
Le livre de Jean-Paul Didierlaurent, Le Liseur du 6h27, s’est vendu à plus de 60 000 exemplaires. Le personnage principal, Guylain, pilonne des livres invendus. Lorsqu’il arrive à sauver quelques pages non broyées, c’est pour les lire à des inconnus dans le RER en allant travailler. Ce roman foisonne de personnages attachants : Giuseppe qui recherche tous les livres faits à partir de la pâte à papier fabriquée le jour de son terrible accident dans l’usine, Yvon qui parle en alexandrin et Julie la dame pipi. Un livre drôle et onirique.

Lire la suite