Photo de groupe au bord du fleuve

photo-de-groupe-autour-du-fleuve-emmanuel-dongala-liseuses-de-bordeauxPhoto de groupe au bord du fleuve d’Emmanuel Dongala montre la découverte de la force du collectif par un groupe de femmes africaines et les violences qui leurs sont faites au quotidien.
Méréana est casseuse de cailloux, comme elle le dit elle-même : elle réduit des blocs de pierre à l’état de gravier à longueur de journée et à la force de ses bras, dans une chaleur étouffante. Lorsqu’elle apprend que les intermédiaires qui achètent ses sacs de graviers ont vu leur prix de revente augmenter grâce à la construction d’un nouvel aéroport, elle décide de demander un juste prix de son labeur. Avec les autres femmes du chantier, elles rassemblent leurs forces, elles s’organisent. Ainsi commence la lutte collective dans un pays où le pouvoir autoritaire est détenu par les hommes. Lire la suite

Publicités