Bookclub des Liseuses

laura-kasischke-esprit-d-hiver-liseuses-de-bordeaux

Les Liseuses de Bordeaux vous proposent de venir échanger autour du roman Esprit d’hiver de Laura Kasischke. Vous avez lu le livre ? Venez en parler avec nous et les autres adhérents. Vous ne l’avez pas lu ? L’occasion pour vous de découvrir cette grande auteure américaine. Florence et Marie-France animeront cette rencontre ponctuée de lectures.

Un apéro sera offert à l’issue de ce rendez-vous.
Rendez-vous rive droite le 15 novembre à 18h30 au Poquelin Théâtre, 9 Rue Etobon Chenebier, 33100 Bordeaux.

Durée : 60 minutes environ

Prix : 1 euro

Le nombre de place étant limité, nous vous conseillons de vous inscrire par mail à liseuses@yahoo.fr. Les adhérents à l’association seront prioritaires. Une confirmation vous sera envoyée par mail.

Publicités

Une nouvelle association littéraire à Bordeaux

La nouvelle méritait bien un post : les Liseuses de Bordeaux se sont constituées en association.

Depuis quelques mois l’idée trottait dans nos têtes… c’est désormais chose faite.
L’objectif de notre association est d’organiser des événements autour de la lecture et de la littérature.
Bordeaux regorge déjà de projets de ce type, allez-vous nous répondre. Certes. Et les événements littéraires proposés sont de qualité. Certes. Nous souhaitons juste ajouter notre petite touche personnelle… Nous avons envie, en marge des animations et des modérations que l’on nous propose, d’organiser des événements insolites et originaux. Parler littérature, mais en parler autrement.
logo liseuses HD écran
Nous avons ouvert le bal avec un apéro littéraire à la fin avril. Quel succès les amis ! Nous remercions toutes les personnes présentes. La suite réserve bien des surprises…Nous vous donnons rendez-vous dès la rentrée pour deux événements qui se dérouleront pendant le dernier trimestre. D’ici là, nous vous invitons à suivre notre actualité sur le blog et les réseaux sociaux.
Si vous souhaitez adhérer à notre association, rien n’est plus simple :
Envoyez-nous un mail à l’adresse lesliseusesdebordeaux@gmail.com, nous vous enverrons un bulletin d’adhésion valable pour l’année en cours. Pour 2016, l’adhésion est fixée à 5 euros.
Nous n’en dirons pas plus, faites-nous confiance, vous n’allez pas être déçus !!
Alors à bientôt !
Les Liseuses, 05/05/2016

Apéro littéraire à Bordeaux

logo liseuses basse defDepuis quelques mois, les Liseuses de Bordeaux ont créé leur association. Pour marquer cette nouvelle étape, nous vous convions à un apéro littéraire le samedi 30 avril de 18h30 à 20h au Lieu sans nom, 12 rue Lescure, à deux pas du stade Chaban-Delmas à Bordeaux.

Au programme : présentation de notre association, partage de nos derniers coups de cœur et surtout l’occasion de rencontrer d’autres amoureux des livres, tout ceci autour d’un apéritif des plus savoureux…

A l’occasion de cet événement, vous pourrez adhérer à notre association, une façon de nous soutenir et de venir assister, à l’avenir, à d’autres événements insolites et originaux… Alors à bientôt !

Les Liseuses, 22/04/2016

Lectures sous le sapin…

Qu’offrir à Noël à vos proches, ou que demander au Père Noël ? Nous avons fait une petite sélection pour vous…

charlotte-david-foenkinos-liseuses-de-bordeauxÉdith vous conseille une très belle édition de Charlotte de David Foenkinos parue chez Gallimard et illustrée par les œuvres et des photos de Charlotte Salomon.
« Comme le plus grand intérêt de ce livre était de redécouvrir cette peintre formidable, autant ne pas s’en priver ! »

david-vann-liseuses-de-bordeauxFlorence vous invite à découvrir David Vann à travers deux de ses romans : Sukkwan Island qui l’a révélé en France et Derniers jours sur terre, enquête littéraire fascinante et glaçante sur un tueur…
« David Vann n’a pas son pareil pour sonder l’âme humaine. Ses romans se dévorent en quelques heures ! »

l-amour-et-les-forets-eric-reinhardt-liseuses-de-bordeauxBabeth propose L’amour et les forêts d’Eric Reinhardt. Prix Renaudot des lycéens 2014, meilleur roman français selon le magazine Lire.
« Ce roman nous accroche et on ne le lâche plus… jusqu’à la fin. Le destin tragique de Bénédicte nous est conté comme une intrigue. Après avoir raconté à un romancier l’enfer que son mari lui impose, Bénédicte disparaît. Le narrateur se met alors en quête de la retrouver et va découvrir une autre partie de sa vie. Un très beau portrait de femme contemporaine et une étude psychologique à couper le souffle. »

delphine-roux-kokoro-liseuses-de-bordeauxMarisa ne tarit pas d’éloge sur Kokoro de Delphine Roux, paru chez Piquier.
« Original et poétique, ce récit aborde avec délicatesse la question du deuil et rend magnifiquement hommage aux liens unissant un frère et une sœur. »

Laetitia choisit La terre qui penche de Carole Martinez, paru chez Gallimard en 2015.
« C’est un vrai bonheur que de retrouver l’écriture si particulière de Carole Martinez dans ce nouveau roman. L’auteur nous fait voyager entre conte et mythes, à travers la voix d’une vieille âme, qui raconte le fil de son enfance et ce qu’elle voit encore bien après avoir quitté la vie à l’age de 12 ans, en 1361.la-terre-qui-penche-carole-martinez-liseuses-de-bordeaux
Ce beau roman nous plonge dans l’univers du Moyen Âge, en un langage des plus imagés, poétiques et savoureux. On y découvre un lexique de ces vieux mots un peu oubliés… On chemine avec Blanche, dans une vie pleine d’adversités, et de rudesse, où les filles ne choisissent pas leur destin. On palpite de sa résistance, ses élans de vie, et la douceur qu’elle découvre en elle. Magnifique… »

vies-minuscules-pierre-michon-liseuses-de-bordeauxMarie-France recommande aux amoureux d’une langue ciselée dans la simplicité et aux âmes sensibles frappées par la grandeur des vies anonymes le livre de Pierre Michon Les vies minuscules.

le-collier-de-la-colombe-ibn-hazm-liseuses-de-bordeaux

Bérengère propose Le collier de la colombe d’Ibn Hazm. Ce poète arabo-andalou du XIème siècle évoque à travers de nombreux poèmes toutes les aventures d’une relation amoureuse. « De l’amour et des amants, quoi de mieux pour finir l’année qu’un peu d’érotisme, de chaleur et d’amour… »